Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2006

peindre c'est pour quoi faire ?...

Ce matin j'ai eu une discussion assez tonique avec une personne de ma connaissance. Nous parlions de l'impact que peut avoir l'art en général et la peinture en particulier. Pour résumer le raisonnement de mon compère je vous dirais que sa pensée reposait sur les deux certitudes suivantes: tout d'abord l'art remplit pour lui sa pleine et entière fonction quand elle rassure, en d'autres termes l'art agit principalement comme un tranquillisant. En concéquences, l'art permet à l'homme d'éviter de faire la guerre, ni plus ni moins... Dés lors, sur ce principe de base il me disait que pour lui ma peinture était "anxiogène" et qu'elle ne pourrait à terme être comprise et aimée du grand public tant qu'elle resterait hermétique à l'inconscient collectif qui souhaite d'abord et avant tout de l'apaisement...
Pour ma part je ne pense pas que la peinture ai pour unique mission d' apaiser.
J'étais assez d'accord avec mon interlocuteur pour dire que certaines grandes oeuvres me font du bien et m'apaisent. Mais elles m'emmènent surtout dans leur univers fantasmatique souvent dérangeant ( une sorte de fascination/répulsion ). Un bon "coup de poing" dans les esprits voir, pour être moins extrême, une bonne séance de chatouillement des tabous, fantasmes et autres pensées plus ou moins inavouées m'intéresse plus...Maintenant est-ce que mes angoisses et propres fantasmes de peintre arriveront à entrer en résonances avec le plus grand nombre ?!?... Il s'agit la d'un espoir et non d'un constat...
Alors et vous, trouvez vous qu'elle soit flippante ma peinture et que pensez-vous de ces réflexions sur l'art ?... allez-y franco, sans pommade, je met mes gants de boxe. ;))

medium_boxoudodo.jpg

18:45 Publié dans rencontres | Lien permanent | Commentaires (8)

Commentaires

l'art apaisant ? et pourquoi pas remboursé pas la sécurité sociale pendant qu'on y est ! non, l'art est révolutionnaire, il doit donner à réfléchir, il pose des question, il s'interroge, il ananlyse, il interroge, l'art est dérangeant

Je pense que cette personne confond art et décoration, la décoration n'a rien de péjoratif, on en a besoin, elle fait du bien, elle peut apaiser, mais ce n'est pas de l'art, et après-tout, je m'en fou, et toi aussi je pense, tu peinds avec ce que tu ressens, et c'est comme cela que je t'aime

Écrit par : solange rabatel | 20/12/2006

Pour moi l'Art est surtout l'eXpression la plus directe et universelle des sentiments ou/et des réfleXions des etres humains, c'est l'oXygene spirituelle ou intellectuelle de toutes sociétés humaines dignes de ce nom ...aprés ça peut servir à plaire auX puissants, ou pour lutter pour telle ou telle cause ou pour simplement émouvoir ou autres...peu importe, ce qui est certain c qu'il n'y as pas de civilisation sans ART...!!! lol

Écrit par : Lamy | 20/12/2006

Bonjour, citation de l'article : "il me disait que pour lui ma peinture était "anxiogène".

Conseil gratuit :changez d'ami.

Van Gogh est anxiogène, Bacon est anxiogène, Picasso est très anxiogène, Balthus est anxiogène, Hartung est anxiogène, Dubuffet est anxiogène, Soutine est anxiogène, Longhi est anxiogène, La Vénus de Lespugue est anxiogène, les grottes de Lascaux sont anxiogène, Fontana est anxiogène, Jackson Pollock s'est suicidé, Nicolas De Staël aussi, Bellmer est inquiétant, Jeff Koons se voudrait drôle, Egon Schiele est anxiogène, son aîné Klimt est anxiogène...
Stop ou encore ?

Écrit par : ohlala | 20/12/2006

euh...depuis, j'ai vu votre production.

Très agréable. Couleurs plaisantes. Sujets marrants. Un poil de David Hockney, avec des couleurs vives à la Matisse. Bon dessinateur (ça ne fait pas un peintre). Rien d' anxiogène. Je réitère : changez d'ami, il voit tout en noir.

Écrit par : ohlala | 20/12/2006

>solange... bien d'accord et c'est à ce niveau que notre discussion à coincée... question de compréhensions sur le sujet même du débat.

>Lamy...bien sûr... pas de civilisation sans art...pensées et influs nerveux ont parfois besoins d'autres formes que des mots ( mais c'est aussi de l'art ) pour s'exprimer pleinement...

>ohlala...j'aime avoir aussi des amis contradicteurs... je le garde. ;)... Je crois que ses propos rendent compte du malentendu que rencontrent les artistes contemporains... à savoir qu'au delà de cette histoire d'art apaisant -sic-( bientôt remboursé par la sécu comme dirait solange ) il y a ce besoin de notre société d'oublier ses peurs par les loisirs... bref à confondre artistes avec animateur sociaux/Clowns/amuseurs publiques... le débat est intéressant. Personnellement je ne peint pas pour détendre les gens mais 1) pour me vider 2) pour mettre en images des amalgames de reflexions qu'aucun autre moyen d'expression ne me permetrait d'exprimer aussi bien...
C'est amusant parmis vos exemple vous citez Bacon dont j'ai parlé justement dans la discussion. Mon interlocuteur était bien incapable sur ce point de m'expliquer son succés...
Quand à ces filiations avec Hockney ou Matisse, elle me flattent mais j'espère vous prouvez au fil du temps qu'elles sont incomplètes ;)...

Écrit par : pixelités | 21/12/2006

Bonjour ! Ca fait presque sujet de philo : l'art doit-il apaiser ou déranger ? Personnellement, je pense que c'est un peu biaisé, tout dépend de la place que chaque société assigne à l'art dans son fonctionnement : si l'art est religieux, il veut nous faire atteindre le sublime, si l'art est juste un miroir déformant et contestataire de l'ordre établi, il va venir gratouiller l'esprits des puissants qui l'achètent et c'est tout... Aujourd'hui, chacun semble en faire ce qu'il veut, choisir ce qui lui est nécessaire, apaisement, levée des tabous, décoration de salon et ce n'est peut-être pas bon signe... Bon, je m'égare, j'veux pas boxer, il est trop tôt alors je passe au deuxième point, plus intéressant : je trouve pas du tout que ta peinture soit flippante ! Je suis à chaque fois plutôt impressionnée par la densité de tes histoires, elles s'arrêtent pour l'image, elles sont tronquées, violentes parfois, elles disent la vie, alors c'est peut-être pas gaigai mais c'est vivant...elles sont comme des précipités de rencontres, d'amour, de masques et de fulgurances. Et c'est beau. On devine le reste. On est devant des énigmes.
Pour moi, c'est plutôt la série 24 heures qui est anxiogène... et aussi grand public ! Voilà, j'ai été trop longue.

Écrit par : Cathy | 21/12/2006

Ah ! Et j'oubliais ! Ta peinture aussi peut être très drôle ! Le petit couple de la dernière fois ! Tes interventions filmées ! Les personnages de bd qui apparaissent et disparaissent... ! bon, maintenant j'arrête...

Écrit par : Cathy | 21/12/2006

>Cathy... c'est pas faux ( pour le côté sujet de philo ) ;))...
merci pour les fleurs, ça fait plaisir :))...
et bien d'accord avec la série 24H chrono... ça n'a rien à voir avec tout ça mais je me suis arrêté à la saison 2 et j'enrage de voir la suite !... j'ai pas Canal !!!... hummm...bon...je chope ma pipe et ma casquette de philo et je reprend...Arf...
C'est très juste de ta part de distinguer les mutliples attentes possibles vis à vis de l'art... à cela on peut même ajouter que dans l'histoire, l'art n'a pas toujours eu la même fonction. à l'image de notre vie actuelle, l'art aujourd'hui prend de multiples formes et répond à de multiples attentes. A ce sujet c'est d'ailleurs certainement grâce à un Picasso ou à un Marcel Duchamp que je peux en tant que peintre prétendre aujourd'hui et pouvoir dire, "autre chose" que ce à quoi le publique s'attend...

Écrit par : pixelités | 21/12/2006

Les commentaires sont fermés.