Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2007

plan de carrière

medium_plantete.jpg
Un dessin valant parfois mieux qu'un long discours voilà résumé ici trois évolutions créatrices possibles de la vie d'un peintre:
medium_002plandecarriere.jpg

Plan N°01: la courbe en continue. Début avec une période de formation toute en monté et ensuite une longue période de vie pendant laquelle les nouvelles découvertes se font plus difficiles.
medium_001plandecarriere.jpg

Plan N°02: La courbe de montagnard. Le peintre évolue par paliers et de temps à autres dans sa vie passe des "stades".
medium_003plandecarriere.jpg

Plan N°03 ( à laquelle je m'identifie pour le moment ): la courbe à spirales. Des évolutions alternées avec des périodes de "tournage en rond" pendant lesquelles les acquis gravitent autour de la même idée. Il faut alors du travail et du temps pour en sortir et continuer à évoluer vers des nouveaux horizons. La spirale est régulièrement au rendez-vous et marque un palier...

Commentaires

trop de ratiocination conduit au tombeau bien plus tot...

Écrit par : sf | 05/01/2007

gloups...

Écrit par : pixelités | 06/01/2007

r-Hello,

je voulais juste dire qu'il vaut mieux parfois s'interroger sur la création elle-meme plutot que sur son processus...qui nous échappe...et c'est tant mieux ;)

[voila qui est moins péremptoire]

Écrit par : sf | 06/01/2007

>sf... pas de sushis :).... j'ai fait cela pour fixer un peu ma pensée et sans prétendre écrire le "guide marabout du bon peintre en 10 leçons" , soyez rassuré ;))...
ceci étant dis je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous: Même si effectivement le plus important reste la création en elle même, je reste tout de même très intêressé par le processus. Le "décortiquer" sert parfois à mieux comprendre l'artiste.

Écrit par : pixelités | 06/01/2007

Mea culpa...
Il est vrai que processus et résultat n'entrent pas en compétition.

Ce qui me froisse ici (un petit peu) c'est la shématisation - meme humoristique - du chemin de vie...


Merci cependant d'avoir précisé votre pensée.

Écrit par : sf | 06/01/2007

Les commentaires sont fermés.