Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2008

l'homme qui puait...

La vision d'un type me trotte dans la tête depuis samedi... J'étais au supermarché. Je faisais la queue à la caisse et un homme qui puait attendait devant moi. Entre cinquante et soixante ans, ancienne brute, Mal fagôté, mal rasé, l'odeur semblait l'entourer physiquement comme un casque de moto. C'était difficilement supportable. On aurait dit un mélange de pipis du métro et de gymnase d'après match...  Il n'avait en tout et pour tout à acheter qu'une grande canette de bière. Seul petit plaisir ?... J'avais du mal à respirer et je détournais discrètement la tête. Quand son tour arriva, je vis que ses mains étaient entièrement tatouées. Ancien légionnaire me suis-je dit ? Tout en espérant une rafale de vent salutaire j'imaginais mille scénarios... de pépé le moko à un Rambo Amiénois... et puis je le vis tout à coup prendre avec la délicatesse d'un papillon une boîte de chocolats en promo. S'avisant de cette boîte comme s’il s'agissait d'un trésor qui ne lui était pas destiné il l'a reposa avec une douceur et une déférence  incroyable. Ma vision changea du tout au tout et je distinguais alors sous la gangue de crasse un homme sensible et meurtrie par la vie...
Ce type disparu peu à peu dans la foule. Dans le sillage de son odeur persistante je ne put m'empêcher de le suivre un moment du regard. Ses épaules étaient maintenant aussi courbées que la perception caricaturale et que j'avais eu d'abord de lui...

1431144389.jpg

16:07 Publié dans hygiène de peintre | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : art

Commentaires

Tu commences déjà à lui rendre hommage

Écrit par : solange | 03/03/2008

... et un homme qui aime le chocolat ne peut être foncièrement mauvais...

Écrit par : mélusine | 03/03/2008

Les commentaires sont fermés.