Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2008

Détail d'une toile en cours et autres anecdotes de chaufagiste

chapo.jpg
Combattant bravement les 4 petits degrés de l'extérieur, mon poêle à pétrole redevient mon assistant N°1 pour l'hiver. Nous avons fait un "deal" lui et moi: Tout en ronronnant avec bienveillance, il me fournit la chaleur nécessaire en échange de quoi  il a le droit d'émettre une odeur lourde dans tout l'atelier avec mal de tête à la clef si ça lui chante. Quand je veux le vexer à ce sujet je le regarde l'oeil torve et lui lance: Vive le chauffage central !...  À part ça, je continue à travailler la grande toile "des talibans" ( cf. la note du 17/10/08 )... enfin, plus exactement car ces fameux talibans ont totalement disparu au profit.... heuu, d'un éleveur de cochon chercheur de truffes ?!?... ne me demandez pas pourquoi ce changement docteur Freud, pour l'instant j'ai la tête dans le guidon et surtout dans un étau... j'y réfléchirai plus tard...

18:58 Publié dans atelier | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Tu m'as fait penser à qq chose, je sois aussi acheter du pétrole pour mon poêle, il fait froid en ce moment dans les ateliers et l'onglée arrive

Écrit par : solange | 30/10/2008

Les commentaires sont fermés.