Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2009

s'entêter...

Hier j'ai peins avec un acharnement plus ou moins productif...c'est finalement recouverte en grande partie d'une couche rageuse de bleu canard WC que j'ai laissé mon œuvre en plan. Faut-il préciser que c'est l'un des cas de figures les moins confortable: à savoir laisser ma toile dans un état plus qu'insatisfaisant tout en me disant que la fatigue étant la il serait inutile et encore plus improductif de s'entêter dessus. Dans ces cas la mieux vaut avoir prévu un bon film à se voir ou des amis rieurs pour éviter de se pourrir la soirée. Bref ce matin à l'aube, vers 10H00, je suis remonté avec mes bretelles jusqu'à l'atelier et j'ai transformé mon obsession du moment...

homenfant.jpg

Commentaires

Les tableaux qui nous laissent indécis sont souvent bons. Laissez-les de côté sans y retoucher. On gagne très souvent à les regarder. Ce gosse que vous portez, vous allez le déstabiliser, mon vieux, si vous bousculez tout le temps.
Vos,

S. & L. Freud, non, je déconne, je remords.
Mais non, Baltha(clan)

Écrit par : Baltha | 03/07/2009

S'entêter ou sans téter ?

Écrit par : Passage | 03/07/2009

Les commentaires sont fermés.