Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2009

Nocturne

loup.jpg
Imperceptiblement pendant cet été mes séances de travail se sont décalées. Je me suis en partie transformé en animal nocturne. Si je lutte à ce sujet pour ne pas me désocialiser complètement, je dois avouer que cela n'a pas que des inconvénients. Cette nuit par exemple j'ai eu le sentiment d'avoir mieux peint en trois heures que pendant les deux dernier jours. Pour quelle raison ? la tranquillité de la nuit ? une certaine fatigue physique qui pousse à calmer le jeu et à gérer ses émotions sur la toile de façon plus efficace? Probablement un peu des deux...

12:17 Publié dans atelier | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.