Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2010

rideau

Aujourd'hui j'ai décroché le monstre de 4 mètres! Roulée cette grande toile des dernières semaines ne paye pas de mine. La voila rangée dans un tube avec quelques autres. Suivante… Ah, tiens je vais me pencher sur un format 60x81cm pour changer. Je commence cette fois-ci par déposer sur une feuille quelques noisettes de couleurs que j'appliquerai ensuite sur la toile. Selon la distribution et les manières d'écraser ce blougi-boulga j'obtiendrai quelques applications accidentelles et heureuses de mon cru qui me donneront un prétexte de départ. A chacun sa cuisine...

decroche.jpg
Vous trouverez dans l'album "peintre par étapes" ,ci-contre, un résumé photographique de ces dernières semaines de peinture.

Commentaires

L'arrivée de votre "peintre par étapes" est prévue avec celle du Tour de france sur les Champs-Elysées?

Écrit par : Baltha | 16/07/2010

tout à fait. Je crois que je vais avoir droit au maillot à pois ;)))))

Écrit par : pixelites | 16/07/2010

j'écoute Ferré, j'ai du vague à l'âme... et je n'arrive pas à rire avec vous de tous ces pois ! forcément : je viens d'être justement bloqué par le Tour (one more time!) au moment de mon retour de la Vallée de l'Arbas (pays de l'ourse Canelle abattue par ces gros c... de chasseurs dans les Pyrénées). 100 bornes de détour !!! Là-bas : calme et volupté, le luxe quoi ;)) Visite aux nombreux amis "créatifs" du coin qui en bavent à cause de leur précarité...
Ton blog retrouvé : toujours le même émerveillement devant ce que je considère comme des leçons de peinture, leçons que je diffuse le plus largement possible auprès de tous ceux qui comptent pour moi.
Amicalement à toi.
Rappel : si les pas de la famille Glineur la portent jusqu'ici, arrêt chez moi bienvenu (oups ! "chez nous" car Suzanne, ma femme y vit aussi !)

Écrit par : bernard.n | 22/07/2010

>bernard...encore merci pour ton soutien qui fait chaud au coeur. Si la poudre d'escampette commence à me démanger les souliers je te promet de repenser à ta sympathique proposition. Cela me ferait sûrement beaucoup de bien, parfois je ressemble un peu à un hamster qui n'arrive plus à arrêter sa roue, je devrais lever le pied mais je n'y arrive pas !...
amitiés à suzanne de ma part :)

Écrit par : pixelites | 24/07/2010

Les commentaires sont fermés.