Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2010

De retour :)

Me revoilà sur le blog des pixelités!

J'ai laissé le temps me glisser un peu entre les doigts ces dernières semaines, j'en avais besoin...

Pour la reprise j'ai le plaisir de vous proposer quelques textes qu'une écrivaine de mes amies, Virginia Payen, vient de me livrer:

D'abord un petit portrait ou jeu de calligramme avec mes initiales...

 

 

Funambule de la toile en équilibre entre peinture et dessin

Regard qui s’égare et qui part dans l’horizon infini de tranches de vie

Abondance de couleurs, de peps de multicolore

Narrateur des petites histoires entre elle et lui entre lui et nous

Cache contre cache, tâche sur tâche et points scintillants…

Oiseau joueur, coquin, farceur, bestiaire et compagnie,

Inimitable talent contemporain, imprégné de grands classiques comme Gaugin…

Soliste qui se lance, tente, détruit, saute, rebondit, reprend et s’arrête parfois…

 

 

Gros malabars en supers costards, les comiques caustiques, coup de crayon et tu tiques

Loyal et généreux, discipliné et courageux, un abandon suprême à la condition d’artiste.

Identité d’acrylique mélangée, étalée, sublimée, révélée

Nymphes et naïades, muses vaporeuses et ravageuses

Eros des temps modernes, miroirs de nos âmes

Use la peinture la pousse à bout, se malmène parfois, jolie corrida entre elle et toi

Rendre compte de toi de ton toit intime de ton toi ultime.

 

 

Les commentaires sont fermés.